Le Rêve du Lion

 

Et si nous écoutions ce que le Lion vient dire en nous-même ? 

 

 

Tout homme, quel qu'il soit, a le droit de vivre libre. Mais cette liberté n'est pas quelque chose qui se définit, elle s'éprouve.

 

Elle vient résonner à l'oreille de celui qui la chérit comme son Bien le plus précieux.

Elle est ce qui enseigne l'Art d'être au-dessus de toutes les contingences de ce monde, non pas comme un sentiment de supériorité, mais comme la capacité de l'être à laisser tomber tout ce qui ne le rend pas libre.

 

 

Oser vivre libre, c'est oser se débarrasser de ses chaînes, non pas en accusant quelqu'un de vouloir vous enfermer, mais en réalisant tout d'abord qu'il vous appartient de vous libérer de toute croyance que vous n'auriez pas la capacité, déjà, de vivre libre.

 

Car cette liberté primordiale n'est pas le fruit d'une revendication, elle est tout au contraire le fruit qui vient à pouvoir se goûter par l'être qui se débarrasse de tout sentiment d'injustice. Car il comprend, au fond, la forme de grand entraînement que la Vie lui propose pour le remettre d'aplomb.

 

Cet entraînement ne nécessite rien d'autre que votre volonté et accord de le vivre entièrement, car il passe par un certain nombre d'épreuves qui viennent vous inviter à déjouer la tournure que prennent les choses, entendant que le tour qu'elles viennent prendre n'est là que pour soutenir le Retour en la Verticalité de votre Être.

 

Il y a le Rêve

que l'on ose vivre

et le Rêve qu'on oublie, 

se laissant croire

que la vie vous impose

une autre direction

 

Or elle ne vient au fond que vous proposer d'affermir votre détermination 

à garder le Fil de ce qui est

le plus cher à votre Cœur

 

 


 

 

Qui suis-je, et que suis-je venu faire en ce monde ? Et suis-je prêt à tout donner pour ne vivre que cela, ce Rêve bien vivant en moi-même et qui m'anime ?

 

 

Cette capacité d'être pleinement soi-même ne se dicte pas au sens d'une bravoure d'aller au-devant des dangers, mais au sens d'une capacité à ne rien esquiver ni fuir de ce qui arrive de lui-même.

 

Garder la Flamme, là est la vraie Révolution de la conscience, en l'être qui fait confiance vaille que vaille et coûte que coûte au fait que, tôt ou tard, la vie finit toujours par offrir, à ceux qui daignent avoir confiance en elle et jouer grand, la possibilité de réaliser ce Rêve qui ravive les étoiles tout au fond de leurs yeux.

 

 

Roi de sa jungle

 

Voilà ce qu'il importe que vous entendiez, alors soyez roi de votre jungle et ne nourrissez aucune animosité. Car ce monde est à votre image : il ne vous présente, par contraste, que le rappel du rêve que vous n'avez pas toujours su garder, laissant le jeu de l'action/réaction venir vous faire prendre des vessies pour des lanternes.

 

Juste accepter de voir cela sans jugement, ce que la vie vous renvoie comme reflet de là où vous n'êtes pas vous-même, fort justement. Tout simplement parce que c'est le Jeu, même si les tenants et aboutissants de ce Jeu toujours se dérobent en partie à votre vue.

 

Car c'est toujours de l'inconnu que surgit le mystère d'où la vie vient faire éclore certains potentiels de Vous-même, dès lors que vous avez osé la confiance et les avez fidèlement nourris en conscience et par des actes, en ce monde que vous co-créez.

 

 

Souveraineté de l'Être

 

Gardez le Fil du plus profond respect de vous-même, et du respect de tout un chacun, en cet Accord essentiel à cette plus belle part de vous-même qu'est la Souveraineté de l'Être, celle de laquelle vous vous accordez de tout vivre pour que toute votre vie s'y accorde.

 

C'est un principe de Résonance qu'il est fondamental de retrouver, en cet état d'esprit qui vient permettre le plein Accord d'où pas à pas, tout vient à se réharmoniser progressivement en votre monde, de ce grand Jeu de Résonance en l'Essence.

 

Et laissant en Paix tous les jeux de ce monde qui ne correspondent pas à ce que vous êtes venu jouer, mais sans rien en juger, tout simplement en laissant chacun libre de jouer le jeu qu'il juge bon de poursuivre et qui viendra lui donner de lui-même ce qu'il est bon pour lui de vivre.

 

 

La Terre

est notre Terrain de

Jeu commun,

et en ce Jeu tout est sacré

 

Il est temps de retrouver

une autre forme de 

subtilité de l'être

 

 

 

Alors reste-t-il une lutte qui se joue en Vous,

ou êtes-vous en Paix et Fidèle à Vous-même ?